Les avantures de Demierre Daniel

CITOYEN PERMANENT

170 cm de simple citoyen


Réunion d’information sur la fusion des cercles scolaires Marsens-Echalens / Sorens du 19 mars 2018 à 20h. (Halle de gamnastique)

(Informations récoltée par Daniel Demierre à titre informatif sans engagement. Pour des renseignements officiels, veuillez vous référez aux sites de la commune ou des services concernés.)

https://www.marsens.ch/fr

http://www.sorens.ch/index.php?idm=49&page=SORENS

http://www.echarlens.ch/

http://www.aes-lapasserelle.ch/


Voilà ce que j’ai compris et retenu ce soir là

Ouverture : Monsieur le syndic de Sorens, ouvre la séance d’information, et voilà ce que j’ai compris dans son exposé.

Après avoir souhaité la bien venue le syndic de Sorens et congratule ses collègues des autorités, il explique que :

C’est face à un véritable bouleversement qu’a dû faire face la commune de Sorens et c’est ce bouleversement qui conduit la commune de Sorens à être à l’origine de cette soirée. Une demande rapprochement des cercles scolaires de Sorens avec celui d’Echarlens-Marsens.

Depuis 2 ans, la révision de la loi scolaire modifié les choses, depuis 5 ans ils sont en en contact avec Marsens et Echarlens.

L’évolution démographique , la vétusté et la capacité insuffisante de l’école on conduit la commune de Sorens vers une projet de reconstruction, il devrait être opérationnel pour la nouvelle année scolaire.


Et ensuite, après avoir présenté le programme de la soirée,Monsieur Saucy Francis, passe en revu l’historique de ces relations et j’ai compris que :

C’est vers les années 1960 que le regroupement scolaire Echarlens -Marsens-vuippens a été créé. (Il n’a pas contrôlé dans les archives la date exacte) Depuis devenu Marsens -Echarlens suite à la fusion de Vuippens avec Marsens.


  • En 2008 pour faire face à l’augmentation de la population Echarlens renonce à construire une nouvelle école, c’est marsens qui le fera.

  • 2010 (non relevé)

  • En 2103 des contacts et négociations ont commencés en vue d’un rapprochement entre les deux cercles scolaires Marsens Echarlens / Sorens

  • 2016 Entrée en vigeur de la nouvelle loi scolaire. Début des travaux pour le nouveau bâtiment scolaire de Sorens. Rapprochement effectif des deux cercles scolaires, les enfants de Sorens viennent à l’école de marsens.

  • 2018 Adoption des règlements scolaires,

  • Etapes :

  • La décision de la fusion est une décision du conseil communal et non de l’assemblée. L’assemblée communale accepte le règlement scolaire communale. Le nouveau règlement de 2016 ou 2017


J’ai compris que Dominique Schmutz voulait ajouter:

Qu’il sera crée un conseil des parents. Le dernier délais pour le mettre en place est 2019.

La gestion administrative du cercle scolaire se fait par les communes.


Et ensuite des explications de Monsieur Rody Frédéric j’ai compris que:

Le nombre de classe est calculé selon une tabelle ; les 1H et 2H1 . Idem les 3 à 8h

Le nombre d’élèves donne le nombre de classes prévues et le besoin en ressources humaine nécessaires.

Cela calcule aussi les unités des cours appui scolaire. Le cercle a 21 unités.

Dès la fin du chantier de Sorens, nous nous retrouverons sur 3 sites.


Les aspects sont :

La stabilité de la répartition

les aspects pédagogiques

Les ressources

Le transport.


Les critères de décisions sont

  1. Les élèves fréquentent l’école de leur village.
  2. Il faut une souplesse pour créer un équilibre avec les autres villages

  3. La répartition des cycles (1+2 / 3+4 / 5+6 / 7+8)


Les inconvénients

- Il y a moins d’enfants dans les villages que pour former une classe

- Il est impossible de garantir la répartition

- Nécessite un retour aux classe à 2 niveaux. Ce ne serait pas catastrophique sur le plan pédagogique, il a lui-même enseigné dans des classe à 2 niveaux. Il faut voir en fonction des moyen, des objectifs et de l’iniquité.

Ce n’est qu’à la dernière minute que les effectifs seront connus précisément et qu’une décision pourra être prise. La répartition ne sera pas garantie.

Avec trois classe de même niveau, il se peut qu’un village n’aie que peu d’élèves (3 à1)

Avec la répartition souple, on déplace ceux qui en ont besoin.

Il faut opérer à des choix arbitraires qui sont désagréables. Les informations arrivent tardivement .

Dans une répartition site par site, le seul point problématiques est le transport.

Les 1, 2, 3, 4è années seront à Marsens

Les 5 et 6 ème à Echarlens

Les 7 et 8 ème à Sorens

Cela permet d’exploiter au maximum les mesures d’aides,(21 unités).


Le soucis des transports est une véritable casse-tête qui balaie tous les autres arguments.

Il va mettre sur la table une proposition et en discuter. Ce n’est pas à court terme. Elle est de repousser les horaires et de mettre à contribution ce temps d’attentes pour faire les devoirs et que les enfants qui arrivent plus tard à la maison soient déchargés de cette tâche ? Ce ne sera pas cette année.

Il s’engage à mettre sur la table pour sa mise en place. Il veut une pédagogie efficiente, et le soutien des aspect pédagogiques ont toujours primé. Il posera sur la table ces éléments, et l’on regardera après, quitte à devoirs les reposer ultérieurement dans une réflexion pour une école à long terme.

Mr Rody ajoute en fin de l’exposé : une chose important qu’il a oublié : Il peut y avoir des exceptions dans la répartition, par exemple, il se peut que il y aie 6 classes de 5-6 et à Echarlens seulement 5 salles disponibles, une sera à Marsens. Ou un autre exemple concret actuel, un classe du niveau de R. (enfant handicapé), sera maintenu à marsens pendant encore 2ans pour lui permettre d’accéder aux bâtiments


Et ensuite des explications de M F. Saucy : Transport j’ai compris que :

Les transports coûtent chères, depuis la prochaine rentrée scolaire, ils ne seront plus subventionnés.

Ce seront 150 000 francs de plus à la charge des communes.

Ils ont approché des Tpf pour étudier une possibilité d’intégrer ses transports sur le transports de la ligne Romont-Sorens -Bulle, mais cela pose trop de problèmes avec les petits enfants confrontés aux transports publics. Cette solution n’a pas été retenue.

C’est avec 1 bus TPF 41 places, et les minibus du cercle scolaire que ces transports ont été assurés l’année dernière. Un bus n’a pas pu être ré-expertisé, il a été remplacé par un bus de location et l’assemblée a octroyé un crédit pour l’achat d’un nouveau.

Le poste de chauffeur est un poste à grandes responsabilités et mal rémunéré : 1/2heure le matin et demi heure l’après-midi.

Un chauffeur a été trouvé.

(A lire aussi: le parcours du combattant qui voudrait devenir chauffeur de bus scolaire
 ou le N°2  de Tout dans le  Bon Sens     A vos bus ! Prêt ! Partez !!!)

Pour la scolarité 2018 -2019, ce sera la même chose qu’en 2017, le transport ne devrait pas excéder 20 minutes le matin et 20 minutes l’après-midi. Sur le même principe les grands d’abord, le matin et les petits après, afin qu’il puissent se lever un peu moins vite et l’inverse le soir.

Les horaires sont montrés à l’écran. Il arrive, encours d’année, que des déménagements font qu’il y aie plus d’enfants. Cela peuvent influencer ces horaires.

Il rappelle quelques règles concernant ce transport.

Ne sont subventionné que les transports supérieur à 3 km et dans le cercle scolaire ces distances ne sont pas atteintes. Les autorités Fribourgeoises le leur rappel, ils en discutent , mais n’en ont pas les critères.

Les enfants entre leurs domicile et le point de ramassage scolaire sont sous l’autorité des parents.

Dans le bus ils sont sous la responsabilité de chauffeur. Les chauffeurs sont dévoués, il ne font pas l’appel. Sans être avertis, ils partent, l’attente peut avoir des conséquences sur l’horaire.

Ne leur envoyez pas un message à 3h du matin, mais dites leur un mot en cas d’empêchement.


Il y a une charte des transports signés par les élèves et les parents. Elle demande d’aller à l’école si possible à pieds. Ce sont des difficultés lorsque les parents déposent leurs enfants sur la place de l’école, et qu’ils discutent encore quelques mots, les 4 bus n’ont pas la place pour circuler et cela perturbe la circulation sur la place dépôt. Aller parquer plus loin et amener votre enfant à peids.

Il n’y a pas de transports privés avec les bus scolaires pour des anniversaires ou autre. Les chauffeurs peuvent être d’accord, mais ce n’est pas le but. Il faut voir la sécurité en premier œuvre et savoir que la voiture dans l’environnement scolaire est un danger.

Pour ce qui est du domaine publique, c’est la police de proximité qui est l’autorité.


Dans les explications de Dominique Schmutz, j’ai compris que :

Pour la procédure face à cette demande de rattachement, les règlements communaux doivent être adaptés.

Le nouveau règlement scolaire doit être établis selon de règles précises et l’article premier fait part de la fusion.

Ce sont les trois règlement communaux des communes d’Echarlens, de Marsens et de Sorens, commenceront par la phrase : Article 1 : la commune de …2 forme un cercle scolaires avec les communes de…3

Ils seront approuvés lors de l’assemblé communale du 17 mai 2018,

et les trois communes ont décidé de faire leurs assemblée le même jour.


Le règlement est brièvement évoqué.

Il traite en du transport qui sera gratuit, les communes choisissent le transporteur,

Avec les exigences de l’arrêté du Tribunal Fédéral, seul les repas seront facturés aux parents.

Il parle de la notion de périmètre scolaire, sur le parcours de l’école, les parents ne doivent pas mettre en danger les différents sites.

Art. 31

Conseil des parents

1

Chaque établissement comprend un conseil des parents composé d’une

majorité de parents d’élèves (fréquentant l’établissement), du ou de la

responsable d'établissement primaire ou, au cycle d'orientation, du directeur

ou de la directrice, de personnes représentant les autorités communales et

d’une personne au moins représentant le corps enseignant.

2

Le conseil des parents sert à l’échange d’informations et au débat de

propositions portant sur la collaboration entre l’école et les parents ainsi

que sur le bien-être des élèves et leurs conditions d’étude. Le conseil est

consulté par les autorités compétentes dans les affaires scolaires de portée

générale en lien avec l’établissement et

pour lesquelles le rôle ou l’avis des

parents est important. Le conseil des parents n’a pas de compétence

décisionnelle.

3

Lorsqu’il y a plus d’un établissement

dans le cercle scolaire au sens de

l’article 50, la cohérence des actions do

it être assurée. Un seul conseil des

parents peut être institué pour l’ensemble des établissements du même

cercle scolaire.

4

Le Conseil d’Etat édicte les dispositions d’exécution nécessaires.


Le conseil des parents n’a pas d’autorité. Il est représentatif de parents ayant un enfant dans l’école.

Ainsi il y aura des personnes représentant les différents degrés scolaires.

Information : Le règlement scolaire détermine le nombre de personnes ; ce sera 9 personnes dans ce cas, 3 conseillés communaux, le directeur de l’école, et 5 parents représentatifs des niveaux scolaires et des villages.

Ils organisent les débats.

Il reste l’approbation de ce règlement par les populations, le DICS (Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport) et à la direction de communes on déjà vérifié conforme.

Voilà ce que j'ai compris propos de l'Acceuil Extra scolaire (AES)  (sauf erreur, je n'ai pas compris le nom) présenté par Madame  Séverine Noël.

La passerelle qui reçoit les enfants le matin et leur sert un petite déjeuné, à midi un repas , et l’après-midi un goûté.

A la rentrée, il y aura une changement de locaux, ils seront dans l’immeuble de la câtillon à marsens.

De nouveaux horaires, ils seront prolongés : de 6h 30’( 6h45 avant) le matin à 18h 30 le soir, (18h00 avant).

Est exposé un tableau avec les prix pleins, inscripion pour les 1ère et 2 ème année sur le site internet.

Il y a une cotisation annuelle par famille et non par individu. Les subvention pour les repas se font auprès de a commune et en fonction de votre revenu.

Il est organisé des activités pratiques en groupe d’intérieur et d’extéreieur.

Les repas sont des repas équilibrés, Fourchette Verte, ou régime.


Francis Saucy nous reparles concernant l’application de la décision du Tribounal Fédéral, et j'en ai compris que.

Il était facturé des frais scolaires pour un maximum de 150.- par an, ce qui était accepté par le canton de Fribourg. Selon les instructions reçues suite à la décision du TF du 29 12 17, pour 2017, il sera encore facturé une partie au prorata et le reste à charge de la commune.

(A ce propos, le Tribunal Fédéral a décidé  que des frais demandés avant mars 2016 n'étaient pas dû. Dans une lettre,  j'ai attiré l'attention des communes sur ce fait.  voir en pdf)


Réponse du conseil communal.(PDF)



Et voilà de quoi se sont inquiétés les parents d’élèves lorsqu'ils ont posé leurs questions :

  1. A propos du transport, qui a la responsabilité lorsqu’il descendent du bus dans la cours de l’école ?

    Réponse : C’est la responsabilité de l’école, un surveillant (enseignant) est présent et au départ il reste 10 minute après le dernier bus

  2. Transport : Depuis Echarlens les enfants pourraient aller avec un pédi-bus ou en vélo à l’école à Marsens. Cependant la route est dangereuse et il n’y a pas de trottoir. Est-ce qu’une amélioration est prévue ?

    Réponse : Pour l’instant il n’y a pas de projet, seul le bus est prévu, mais à l’avenir il faudra y penser.

  3. Vuippens : Il n’y pas de trottoir au chemin de la grande fin et pas de passage piéton. Est-ce prévu ?

    Réponse : La question a été posée au service de l’aménagement, la commune n’a reçu aucune réponse. (réponse de Normand) (Autre) : C’est typiquement une tâche pour le conseil des parents.

  4. Est-ce qu’une réflexion pour de horaires différenciés a eu lieu (certaines écoles le font)

    Réponse : Cela a été envisagé, mais écarté, cela provoque des effets collatéraux sur les branches spéciales. Les enfants rentrent plus tard, et pour les parents qui travaillent les deux, c’est difficile à gérer. Cette idée est de coté pour l’instant.

  5. Quelles seront les classe à Sorens, le bâtiement a été prévu pour des écoles enfantines. Est-ce qu’il y aura un réaménagement ?

    Réponse : Ce seront les 7-8èmes, les classe sont adaptées. Il n’y au pas de réaménagement prévu, les salles seront un petit peu plus grandes que la norme.

    Les activités extra scolaires (AES) seront à Marsens et pas à Sorens.

  6. Pourquoi les AES ont été déplacées dans les classes enfantines ? Ce sont des classes adaptées avec écran laser… (s’en suit une plaisanterie que je ne comprends pas entre la personne qui pose la question et le directeur qui se connasisent…).

    Réponse : C’est pour évidemment une question de planification et pour éviter de se retrouver avec des classes vides. Des mesures d’optimisation.

  7. Est-ce que les enfants de l’école de Sorens devront aller à Marsens pour les AES.

    Réponse : Oui les transports existent, 3 bus et un TPF.

  8. Est-ce que le règlement scolaire sera envoyé à la population avant les assemblées communales ?

    Réponse: Non ils ne sera pas envoyées. Il sera à disposition 10 jours avant l’assemblée au bureau communal.

  9. Que se passe-t-il si c’est refusé ?

    Réponse : Bien nous aurons un sérieux problème, il faudra remettre sur le métier l’ouvrage, mais l’école continue. (autre) Et pour finir ce sera le canton qui nous imposera la fusion.

    (autre) Pourquoi il serait refusé ? C’est a peu près la même chose. Ce n’est pas une révolution ?

  10. On pose la question parce que nous nous trouvons devant un fait accompli.

    Réponse : Oui, pour les communes aussi, nous nous trouvons devant un fait accompli, nous devons assumer l’acceptation de cette loi.

  11. Pourquoi devons nous accepter Sorens ? Nous n’avons pas besoin de Sorens.

    Réponse : Ils ont un jolie salle de gym (dans  la quelle la réunion a lieux Ndlr) et cela nous évites de transporter les enfants à Corbières pour la gym.

  12. Au cours de cette soirée nous avons beaucoup parlé de l’école, de gestion… Mais nos enfants c’est de l’humain, il faut qu’ils aient le temps de manger, de dormir, des se récréer... Les activités en dehors de l’école ont aussi des valeurs pédagogiques, il faut remettre l’humain au centre de l’école.

    Réponse : Cela interpelle et le conseil communal doit voir les intérêts de la majorité. Les cercles scolaires doivent avoir 200 enfants (chiffre au quel n’arrive pas Sorens). S’il reconnaît l’attente des élus communaux c’est de permettre une nouvelle humanité, il faut penser aux élèves. Fribourg le rappel aux conseils communaux. Le conseillé a eu des enfants par le passé, c’était autrement et aujourd’hui on poursuit… (autre) On nous rappelle que les enfants passent 23 heures dans une salle de classe par semaine et que pour les aider si c’est primordiale, on peut concevoir qu’il perdent 15 minutes à midi. (autre) Dans les formations techniques, les intérêts qui restent au centre ; On estime humainement quelle sera la meilleur solution.

  13. Si l’on a un souci avec les transports on a l’impression que les gens se passent la patate chaude. Que doit-on faire ?

    Réponse : S’adresser au conseil communal.

  14. Si une classe est déplacée sur un autre lieu du cercle, est-ce que le prof suit sa classe ?

    Réponse : Pas de split de classe

  15. Comment seront choisit les personnes pour le conseil des parents ?

    Réponse : C’est le conseil communal qui selon les critères fait une demande et les personnes s’inscrivent. Elle sont sélectionnées par degré scolaire et lieu de résidence. Le conseil communal procède par tirage au sort.


Information : La Bibliothèque de Sorens, est ouverte ce soir. Elle est ouverte au gens de Sorens et villages environnants. Ses actions, prêt de livres, abonnements, soirée de contes …

La clôture de la soirée se fait par le syndic de Marsens qui remercie Sorens…

Le 28 avril ce sera une journée porte ouverte à la STEP de Vuippens.


Texte issus de mes notes prise au cours de cette soirée, Remis au propre le 22 avril 2018. DD

1Le H signifie Harmos, programme d’unification des programmes scolaires,(le fait de citer systématiquement ce H martelé, résonne comme un matraquage publicitaire ou manipulation. Je ne l’emploie plus)

2Nom de la commune

3Nom des autres communes du cercle scolaire.